Le 14 août 2017

L’amélioration des soins aux patients fait l’objet des dépenses en capital de l’ORSW

Les mises à niveau appuient le plan de consolidation Guérir notre système de santé

L’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) a annoncé aujourd’hui des dépenses en capital pour appuyer la consolidation des services cliniques et l’amélioration des soins aux patients. Les investissements incluent l’amélioration des services d’urgence et des espaces de traitement, dans les hôpitaux de la ville, consacrés aux personnes âgées, aux patients en santé mentale et aux patients gravement malades. Ces investissements permettront aux patients d’obtenir les soins voulus, au moment voulu, à l’endroit voulu.

« Les Manitobains et Manitobaines méritent un système de soins de santé qui puisse leur fournir les bons soins en temps opportun et suivre les pratiques exemplaires qui réussissent déjà dans d’autres provinces et territoires », dit le ministre de Santé, Aînés et Vie active, Kelvin Goertzen. « Depuis trop longtemps, les patients du Manitoba font face à des temps d’attente dans les services d’urgence qui dépassent largement ceux d’autres provinces. Ces investissements appuient la consolidation des services cliniques qui amélioreront l’accès aux services de santé et la qualité des soins aux patients pour tous les Manitobains et Manitobaines. »

Plus tôt cette année, la région annonçait la réorganisation des services de santé à Winnipeg. Dans le cadre du plan Guérir notre système de santé, les patients ayant des besoins de soins semblables seront regroupés dans les établissements munis d’un personnel et d’équipement spécialisés. Ces changements permettront un accès plus rapide aux spécialistes, aux tests diagnostiques et aux traitements, en particulier pour les patients gravement malades, et réduira de façon générale les temps d’attente dans la région.

Le plan permettra aussi d’améliorer les temps d’attente pour les soins d’urgence en concentrant ces ressources dans trois établissements de soins actifs 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, ce qui aura pour conséquence moins de transferts et des temps d’attente réduits. Ces changements feront en sorte que Winnipeg sera alignée sur la façon dont d’autres villes de la même taille fournissent les services avec succès; ces villes présentent des temps d’attente plus courts et un meilleur accès aux soins avec un nombre réduit de services d’urgence.

Winnipeg aura trois services d’urgence de soins aigus (Centre des sciences de la santé, Hôpital Saint-Boniface, Hôpital Grace), tandis que deux centres de soins d’urgence mineure (Hôpital Victoria, Hôpital Seven Oaks) fourniront des soins 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pour traiter les problèmes de santé qui ne mettent pas la vie en danger mais qui exigent un traitement le même jour.

« Ces investissements permettront d’améliorer aussi l’environnement des patients et le milieu du travail des membres du personnel afin qu’ils puissent mieux exploiter leurs compétences en prodiguant les soins aux patients », explique la vice-présidente et la directrice du personnel infirmier de l’ORSW, Lori Lamont. « Les rénovations et les projets que nous prévoyons joueront un rôle majeur dans l’amélioration de la prestation des soins de santé pour tous les Manitobains et Manitobaines. »

Les dépenses en capital annoncées aujourd’hui ciblent principalement les rénovations qui pourront régler le problème du nombre accru de patients et assurer l’accès aux soins voulus au moment voulu lorsqu’un patient se présente à un service d’urgence. D’autres investissements viseront les priorités telles que la santé mentale, les soins intensifs et les services de réadaptation gériatrique, qui seront tous réorganisés afin d’améliorer les soins aux patients et la prestation de services de santé spécifiques à ces populations.

Ces nouveaux investissements s’élèveront à environ 19,9 millions de dollars au cours des 27 prochains mois.

Afin de pouvoir terminer les rénovations selon l’échéancier du plan Guérir notre système de santé (qui s’étend d’octobre 2017 au printemps 2019), un certain nombre des projets suivants, en cours, ont été émis sur le marché public pour obtenir des contrats auprès d’équipes de consultation (demandes de qualification, DDQ) :

Projets à achever à l’Étape 1 (d’ici le printemps 2018)

  • Secteur des traitements mineurs du service d’urgence à l’Hôpital Saint-Boniface (HSB) – Des rénovations mineures auront lieu dans le but de créer un nouvel espace pour les traitements mineurs, adjacent au service d’urgence actuel à l’HSB. Il s’est avéré qu’un espace séparé pour traiter les besoins des patients moins gravement malades dans l’espace du service d’urgence réduit sensiblement les temps d’attente. Le Centre des sciences de la santé de Winnipeg (HSC) est muni d’un espace de traitement semblable qui sera agrandi, et le nouveau service d’urgence de l’Hôpital Grace (HG), actuellement en chantier, disposera d’un espace semblable.
  • L’unité pour les besoins comportementaux spéciaux du Centre Deer Lodge (UBCS) – Afin de répondre aux besoins des résidents qui présentent des problèmes de comportement importants, une unité de soins aux résidents au Centre Deer Lodge sera reconvertie en ajoutant 10 chambres privées consacrées aux besoins spéciaux dans la capacité des soins de longue durée de la région. Cette rénovation inclura des éléments de sécurité tels que d’autres caméras, systèmes de verrouillage et lieux d’accès par carte magnétique ainsi qu’une mise à niveau de la cuisine afin de maximiser la sécurité des résidents.
  • Unité reconvertie à l’Hôpital Victoria (HV) Les services de réadaptation gériatrique seront déplacés de l’HSB vers l’HV et remplaceront l’unité médicale existante. L’unité médicale (ainsi que ses services médicaux actifs) sera déplacée vers l’Hôpital Grace après que le service d’urgence de l’HV soit reconverti en centre de soins d’urgence mineure.Les patients de l’unité de réadaptation gériatrique continueront de recevoir les services spécialisés des gériatres et d’autres membres du personnel dans le nouvel établissement. Des rénovations mineures seront effectuées dans l’unité pour améliorer les secteurs de réadaptation et fournir un espace qui répondra aux besoins des nouveaux patients dont les soins visent le regain d’autonomie des patients. Des efforts particuliers seront faits pour favoriser l’activité et la socialisation à l’aide de l’inclusion d’une aire ouverte pour la thérapie active et les repas en groupe.

Projets à achever à l’Étape 2 (à partir du printemps 2018)

  • Rénovation du service d’urgence pour adultes à l’HSC – Un plus grand nombre de patients est prévu au service d’urgence de l’HSC dès que le service d’urgence de l’Hôpital Seven Oaks sera reconverti en centre de soins d’urgence mineure et que le service d’urgence de l’Hôpital Concordia sera fermé. Le secteur des traitements mineurs existant à l’HSC, dont l’accent est mis sur le traitement des patients moins gravement malades qui se présentent au service d’urgence, sera agrandi pour permettre le déplacement d’activités au sein du service.
  • Unité d’évaluation clinique (UÉC), HSC – L’UÉC fournit un espace de traitement et d’évaluation aux patients dans le service d’urgence qui ont besoin de plus de temps pour l’évaluation, les traitements ou l’observation, mais qui ne doivent pas nécessairement être admis à l’hôpital. Les rénovations mineures sont nécessaires pour agrandir l’espace actuel de 6 à 10 lits en vue du plus grand nombre de patients.
  • Unité de soins intensifs intermédiaires (USII), HSC – L’USII est une unité de soins intensifs spécialisée en réadaptation respiratoire qui a été conçue pour faciliter le rétablissement des patients adultes pour les aider à se passer de ventilateurs ou les préparer à la ventilation mécanique à long terme. L’unité existante sera déplacée vers un nouvel espace au HSC ce qui permettra l’agrandissement de l’unité de soins intensifs médicaux actuelle dans le cadre de la consolidation clinique. Ce faisant, la capacité physique de l’USII passera de six à huit lits.
  • Rénovation du service d’urgence à l’HSB – Les rénovations permettront au service d’urgence actuel de recevoir davantage de patients ayant besoin de soins actifs et de patients ayant besoin de traitements mineurs au fur et à mesure que la réorganisation du service d’urgence et du centre des soins d’urgence mineure soit mise en œuvre.Les plans actuels (et les DDQ existantes) incluent une étude de faisabilité qui sera financée par la Fondation de l’Hôpital Saint-Boniface pour revoir l’ajout éventuel d’un hélipont à l’Hôpital Saint-Boniface dans l’avenir. L’étude est incluse dans la demande de proposition (DDP) pour la rénovation du service d’urgence pour s’assurer que les travaux de construction seront compatibles avec les exigences de la planification spécifiques aux besoins de redéveloppement à long terme.
  • Consolidation de la santé mentale, HV – Les services de santé mentale des patients hospitalisés seront consolidés dans toute la région, diminuant de cinq hôpitaux à trois, afin d’améliorer l’accès aux psychiatres sur place et de fournir des espaces pour le traitement et le counseling. Cette réorganisation aura pour conséquence le déplacement de 52 lits des hôpitaux Grace et Seven Oaks vers l’Hôpital Victoria, augmentant le nombre total de lits consacrés à la santé mentale à l’HV à 72. En plus de l’espace agrandi consacré aux patients hospitalisés, une nouvelle clinique de santé mentale pour patients externes sera ajoutée au rez-de-chaussée de l’HV.
  • Agrandissement de la chirurgie de jour à l’HV – L’unité de soins intensifs et ses services existants seront déplacés vers l’espace de soins critiques existant dans les hôpitaux Saint-Boniface et Grace après que le service d’urgence à l’HV soit reconverti en centre de soins d’urgence mineure. L’espace de l’unité de soins intensifs sera ensuite rénové pour loger un programme de chirurgie de jour agrandi.